L'étrange fortune du Roi René


Le roi René né en 1409 à Angers et mort en 1480 à Aix en Provence.

Fils cadet de Louis II duc d'Anjou, roi de Sicile et de Jérusalem et de Yolande d'Aragon, le célèbre Roi René eût une étrange destinée. Sa fortune commença à la mort de son père en 1417. S'il ne récupère pas tous les titres paternels qui reviennent à Jeanne II de Naples, il hérite toutefois du comté de Guise. Puis, en 1419, son grand-oncle maternel le cardinal Louis, l'adopta comme héritier du duché de Bar. Puis sa fortune s'agrandit encore le 24 octobre 1420 par son mariage avec Isabelle de Lorraine, fille de Charles II, duc de Lorraine. En effet, ce haut personnage n'avait pas de fils. A sa mort en 1431, le duché de Lorraine tomba tout naturellement dans l'escarcelle du Roi René. Mais cette succession rencontra une vive opposition à la fois du Comte de Vaudémont et aussi celle du duc de Bourgogne qui le fit prisonnier après la défaite de Bulgnéville en 1431. Malgré cet échec, le roi René conserva le duché de Lorraine. A la mort de son frère aîné Louis III, le 12 novembre 1434, il devint duc d'Anjou. Peu après, le 2 février 1435, le décès de la reine Jeanne II de Naples, lui donna des prétentions et des droits sur le royaume de Hongrie , de Jérusalem et de Sicile, c'est-à-dire sur l'ensemble du royaume de Naples. Mais le roi René était à cette date de nouveau le prisonnier du duc de Bourgogne. Il fut libéré définitivement en 1437 contre l'énorme rançon de 400 000 écus d'or.

Toutefois, à sa sortie de prison, la position du roi René était exceptionnelle : il possédait en effet les duchés d'Anjou, de Bar et de Lorraine, le comté de Provence et le royaume de Naples. Le roi de France Charles VII était son beau-frère. Et en 1445, Henri V, le roi d'Angleterre devint son gendre.

Puis vint une série de revers de fortune. Ainsi, en 1442, il quitte Naples après plusieurs échecs et ses tentatives infructueuses en Italie réduisirent considérablement ses ambitions. La série noire se poursuit avec la disparition de sa mère Yolande en 1442 puis celle de son épouse Isabelle de Lorraine en 1453. Il remit alors la Lorraine à son fils Jean.

L'année suivante, il épousa Jeanne de Laval. En novembre 1466, le roi René accepta la proposition des de reprendre la couronne de la Catalogne, à l'époque dépendance du royaume d'Aragon. Les Catalans lui offrirent parce que sa mère Yolande était la fille de Jean I d'Aragon. Mais l'occupation de la Catalogne ne fut que temporaire de 1467 à 1470.

La mort de son fils Jean, le 16 décembre 1470, ruina toutes les espérances politiques du roi René. Il décida de quitter définitivement l'Anjou et de se retirer en Provence. Le 27 juillet 1473, Nicolas, le fils de Jean II meurt à son tour. Dès lors, l'Anjou sera rattaché à la couronne. Puis, ce sera le tour du Maine et de la Provence.

 LE SAVIEZ-VOUS ?

 

Le Jeu de courte Paume très prisé en Anjou 

 

En France on y joua de très bonne heure, du XIIème au XIVème siècle, sa pratique se généralise, des cloîtres il passa dans la ville et dans les châteaux. Au Moyen Age on jouait en plein air, ce n’est que beaucoup plus tard qu’on l’enferma.

Dès le XVème siècle des jeux de courte paume furent établis à Angers, car peut-être plus que dans tout le reste de la France, la paume est tout spécialement à l’honneur à Angers, mais sa pratique n’est pas circonscrite à la capitale de l’Anjou, toutes les villes , gros bourgs et la plupart des châteaux avaient leur jeu.

 sur l'agenda : 

 

du 5 au 7 août:  Café débat, expos, ateliers La leçon des pierres

 

du 17 au 19 septembre :  Journées du Patrimoine cafés débats, expos, promenades théâtrales, ateliers

 

 suivez nous
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
 articles recents : 
 SEARCH BY TAGS: 

© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now